Livre d'Or du Capitaine Jean Maridor


Ce livre d'or en français  Gästebuch auf Deutsch  This Guestbook in English                                        Consulter les messages de l'ancien livre d'or



Protégé contre la collecte des adresses emails par les robots de Spam - Geschützt gegen Sammlung des E-Mails von den Spam Robotern - Protected against Email collection by spamming robots


Note moyenne attribuée par les visiteurs à ce site : 9.8/10

Nom ou pseudo : *

E-mail :
URL de votre site web :
Ville :
Pays :
Votre note pour ce site :

Message : *

 
Veuillez copier ce code dans la case de droite : (à quoi ca sert ?)

 


Afficher uniquement les messages comportant le(s) mot(s) suivant(s) :


Messages : 61 à 70

Page : 7

Nombre de messages : 97

 
Luc Vangansbeke (Bydgoszcz, Pologne)
le 17/10/2008 à 12:02
Note : -/10
 
J'aurais préféré vous envoyer un e-mail par un autre moyen, mais le lien e-mail refuse de fonctionner chez moi. Petite remarque sur votre site: contrairement à ce que vous affirmez, Jean Maridor n'est pas le seul étranger proposé pour la Victoria Cross. Il y en a eu plusieurs, mais un seul l'a recue, le major Anders Lassen, un Danois servant dans le Special Air Service et tué dans le Nord de l'Italie, près du lac de Comaccio, peu avant la fin de la guerre.

Réponse du Webmestre : Cher Monsieur,

Je vous remercie pour votre remarque qui est tout à fait fondée. Il s'agit en fait d'une erreur que j'avais oublié de rectifier.

J'en parle plus précisément dans la page des distinctions :



"D'après LE HAVRE LIBRE du 13/10/1944 et Marcel JULLIAN dans son livre "Jean MARIDOR, chasseur de V1", Jean MARIDOR aurait été proposé pour la VICTORIA CROSS. Une telle proposition n'a jamais pu être retrouvée et parait peu probable. De plus, il n'y eu aucune suite concrète."

Merci pour votre perspicacité, je rectifie dans les tous prochains jours.

Bien à vous,

Jean-Claude AUGST
 
le 01/10/2008 à 14:05
Note : 10/10
 
Félicitations pour ce site fantastique, qui permet de faire perdurer la mémoire de ces jeunes gens sacrifiés pour notre liberté !

Bravo :D
 
René Michiels (Bruxelles, Belgique)
le 05/09/2008 à 22:36
Note : -/10
 
Félicitations pour la qualité de ce site et tout ce qu'il m'a apporté comme info concernant le capitaine Jean Maridor.

Bien à vous.

René MICHIELS (Bruxelles)

NB: En 1944, mes parents et moi avions quitté Bruxelles dont certains lieux stratégiques commençaient à être (trop) régulièrement bombardés. J'avais 6 ans et nous habitions près de Waterloo dans un petit village appelé Plancenoit. Un jour d'été (1944), alors que nous nous baignions dans une petite rivière, nous fûmes survolés par un Spitfire qui s'est mis a mitrailler les allemands qui fuyaient sur la route nationale située pas loin de là. J'étais mort de peur, tout comme mon père d'ailleurs. J'ai toujours dans l'oreille le crépitement de la mitrailleuse, ainsi que le hurlement du moteur du Spitfire lors de son attaque............... et que, grâce à votre 'bande son', je viens de reconnaître pour la première fois depuis 64 ans.
Troublant. Encore merci à vous tous.
 
Boyard (Moyon, France)
le 26/08/2008 à 15:57
Note : 9/10
 
j'ai été pilote hélicoptère et militaire de carrière 20ans dans l'armée française. je salue tous les soldats morts pour la france en général, et en particulier jean Maridor grand soldat devant l'éternel
 
Michèle (Haguenau, France)
le 03/08/2008 à 11:34
Note : 10/10
 
3 aout 1944....
en ce jour anniversaire de la disparition tragique de Jean MARIDOR, je me prends le temps de me recueillir sur le site qui lui est dédié, en sa mémoire et en la mémoire de tous ces hommes et ces femmes , qui, pour un bon nombre d'entre eux, sont allés jusqu'au sacrifice suprême pour sauver l'honneur de la France, pour sauver le peuple français...
c'est à eux que nous devons notre liberté aujourd'hui, et c'est pour eux que nous n'avons pas le droit d'oublier.....
un grand merci au webmaster qui, par sa passion dévorante et le travail gigantesque qu'il accompli sans relâche, permet de transmette son savoir à notre jeunesse d'aujourd'hui, afin que la Mémoire perdure et que nos héros ne soient jamais oubliés... de génération en génération.
 
Morpheus (Suisse)
le 31/07/2008 à 14:39
Note : 10/10
 
C'est avec beaucoup d'enthousiasme et de satisfaction que j'ai visité votre site Internet qui offre une gamme impressionnante et diversifié d'informations très captivantes et intéressantes. Félicitations pour votre magnifique travail et je vous encourage à semer la joie et à aider le monde internautes à votre façon à vous. Je retournerai vous visiter fréquemment !!! Morpheus
 
Steph (Le havre, France)
le 08/06/2008 à 19:01
Note : 10/10
 
Et si on attribuait le nom de Jean Maridor au futur stade de football du havre....son nom n'en serait que plus souvent cité.

Réponse du Webmestre : On ne peut qu'être d'accord avec votre excellente proposition à laquelle j'abonde entièrement. Cependant, la décision ne nous appartient hélas pas ...
Cordialement,
Jean-Claude AUGST
 
Michel PIRO (Mirabel, Canada)
le 01/02/2008 à 17:34
Note : 10/10
 
Chers Amis, j'ai découvert votre site par hasard alors que je cherchais des renseignements sur Peenemünde dont je parle dans mon nouveau roman.
Félicitations émouvantes pour votre site qui n'oublie pas ce grand homme, pilote exceptionnel qui a donné sa vie pour que nous ayons un avenir meilleur. J'ai connu son histoire à l'âge de quinze ans en lisant les ouvrages consacrés aux pilotes français dans la RAF. C'est un plaisir pour moi d'avoir retrouvé les noms de Jacques Andrieux, de Pierre Clostermann, et d'autres, que vous citez, ayant participé activement à l'élaboration de votre site.
Bravo et merci pour lui, pour eux, pour tous ceux que nous n'avons pas connu, qui étaient ou auraient pu être ses compagnons de gloire.
J'aurais eu plaisir et grand honneur à les rencontrer.
MP
 
Patrick Debaisieux (Mons, Belgique)
le 01/01/2008 à 21:55
Note : 10/10
 
Bonjour,
Suite à votre intervention sur Aéroforum, j’ai parcouru avec passion votre site relatant l’aventure de ce combattant de la première heure.
Présentation, sobriété, clarté, précision, tout est présent afin de nous faire découvrir l’aventure de ce pilote dont le nom m’était totalement inconnu.
Ce fut un excellent moment de lecture.
Merci,
 
Gilles Barcelo (Guichainville, France)
le 31/12/2007 à 23:32
Note : 10/10
 
Bonsoir

Chaque année qui passe n'efface pas le souvenir de ceux qui ont fait l'histoire de France et comme souvent je viens ici pour saluer celui qui me donne a chaque que je relis le livre qui lui est consacré et a travers ce magnifique site une belle leçon de courage.
Je m'etais dis quand j'avais 11 ans quand j'ai lu ce livre "Jean Maridor chasseur de V1", il faut que je rencontre Monsieur Pierre Clostermann, et que j'aille ou repose Jean Maridor au Havre.
J'ai rencontre Monsieur Clostermann en juin 2001 moment d'emotion de pouvoir approcher ce heros un homme d'une gentillesse extraordinaire trop court moment mais fantatastique pour tout ceux qui etait la.
Et j'ai ete cette année en mars 2007 me receuillir sur la tombe de Jean Maridor et j'ai pleuré....comme sur la tombe d'un parent proche....
J'avais enfin realisé mes deux reves d'enfant, et j'ai toujours en face moi dans ma bibliotheque ce livre qui a tout declenché une tres belle passion pour des hommes et des machines qui continent a me faire rever et le continueront encore tres longtemps.

En tout cas un grand merci a Monsieur Augst qui a chaque fois que je viens visite son site me fait verser une larme.

Une nouvelle commence et que le souvenir reste intact.

bonne et merveilleuse année a ceux qui passeront ici

Gilles Barcelo

Réponse du Webmestre : Un grand merci Gilles pour ces mots si émouvants et si vrais ainsi que pour votre fidélité indéfectible.

J'ai la grande chance de me rendre assez régulièrement au Havre et je ne manque pas une seule occasion pour me recueillir sur la tombe de Jean. C'est toujours un grand moment que de pouvoir communier avec ce grand héros qui nous montre, même mort, la voie à suivre. Il n'a jamais baissé les bras et était toujours le premier à partir en mission pour frapper l'ennemi où qu'il se trouvait, et dans les pires conditions. Il fut l'un de ces valeureux soldats à qui nous devons la Liberté. Il nous échoie de ne pas l'oublier. Et ce site et là pour le rappeler et lui rendre hommage.

Je vous souhaite, Gilles, ainsi qu'à toutes et à tous une très bonne année. Qu'elle vous apporte joie, bonheur et santé et tous ces petits riens qui rendent la vie si agréable.

Jean-Claude AUGST
   
Messages : 61 à 70

Page : 7

Nombre de messages : 97




___________________________________________________________
Powered by : @lex Livre D'or © - Avis aux spammeurs
Skin design by : Un prof belge en vadrouille - Adapted by : Capitaine Jean Maridor
Valid XHTML | CSS